Article

Caractérisation du séchage convectif du gombo, influence de la découpe et de ses constituants


Kondia Honoré OUOBA, Laboratoire des Matériaux et Environnement (LA.M.E.), Unité de Formation et de Recherche en Sciences Exactes et Appliquée (UFR/SEA), Université de Ouagadougou, BP 7021, Burkina Faso
Hélène DESMORIEUX, Laboratoire d’Automatisme et de Génie des Procédés (LAGEP), UCBL1-CNRS UMR 5007-CPE Lyon, Bât.308G, 43 bd du 11 Nov. 1918 Villeurbanne, Université Claude Bernard Lyon 1, France
François ZOUGMORE, Laboratoire des matériaux et Environnement (LA.M.E.), Unité de Formation et de Recherche en Sciences Exactes et Appliquées (UFR/SEA), Université de Ouagadougou, BP 7021, Burkina Faso
Bétaboalé NAON, Groupe d’Etude et de Recherche en Mécanique Energétique et Techniques Industrielles (GERME-TI), Université Polytechnique de Bobo, BP 1091, Burkina Faso

Date de publication : 1 mai 2010

Résumé

Dans ce papier, le gombo est considéré comme un produit à structure complexe. Il a trois constituants à savoir la peau, les graines et la structure centrale qui n’ont pas le même comportement durant son séchage convectif. La peau est la composante qui réduit considérablement le séchage alors que les graines ont une facilité à sécher. En séchant les échantillons avec différentes formes de découpe, nous pouvons conclure qu’il est mieux de sécher le gombo de manière à ouvrir considérablement sa peau. En fixant la température de séchage à 70°C à convection libre, les coefficients de diffusion calculés sont de 7,54.10-9 m².s-1 ; 5,8010-9 m².s-1 et 2.81.10-10 m².s-1 respectivement pour les graines, la peau et le gombo entier.



Pour citer cet article

Kondia Honoré OUOBA, Hélène DESMORIEUX, François ZOUGMORE et Bétaboalé NAON. «Caractérisation du séchage convectif du gombo, influence de la découpe et de ses constituants». Afrique Science, Vol.6, N°2 (2010), 1 mai 2010, http://www.afriquescience.info/document.php?id=1859. ISSN 1813-548X.