Article

Efficacité comparée de Metarhizium anisopliae (Hypocreale : Clavicipitaceae) sur les différents états biologiques du criquet sénégalais : Oedaleus senegalensis (Orthoptères : Acrididea)


Mamour TOURE, Unité d’Entomologie, Laboratoire Biologie de la Reproduction,
Mady Ndiaye, Département de Biologie Animale, Faculté des Sciences et Techniques,

Date de publication : 1 septembre 2010

Résumé

Une souche locale de Metarhizium anisopliae (Metschnikoff Sorokin) est testée sur les œufs, sur les larves et adultes de Oedaleus senegalensis (Krauss, 1877). i- des œufs secs, réhydratés sont infectés avec une formulation huileuse,- des œufs secs sont infectés avec la même formulation huileuse que le premier lot,- un autre lot d’œufs secs réhydratés est infecté avec des spores sèches, - enfin des œufs dans de l’eau distillée servent de témoin. ii- Les larves et les adultes sont infectés avec une formulation huileuse. Les insectes infectés et les témoins non traités sont placés dans des cages et les constats sont faits quotidiennement.

 Six jours après infection, 90% des œufs réhydratés sont détruits contre 40% des œufs secs. Les œufs secs infectés avec la formulation huileuse commencent à éclater tardivement. Les témoins n’ont pas montré de destruction importante. La mortalité des larves et des adultes débute entre le sixième et le huitième jour post traitement. Le temps létal pour 50% des insectes (TL50) est de 7,9 jours en moyenne. Les larves sont plus sensibles au biopesticide que les adultes.



Pour citer cet article

Mamour TOURE et Mady Ndiaye. «Efficacité comparée de Metarhizium anisopliae (Hypocreale : Clavicipitaceae) sur les différents états biologiques du criquet sénégalais : Oedaleus senegalensis (Orthoptères : Acrididea)». Afrique Science, Vol.6, N°3 (2010), 1 septembre 2010, http://www.afriquescience.info/document.php?id=1917. ISSN 1813-548X.