Article

Distribution des composés azotés et phosphorés dans la lagune Ouladine (Sud-Est de la Côte d’Ivoire)


Keiba Noel KEUMEAN, UFR STRM, Université de Cocody, 22 BP 582 Abidjan 22, Côte d’Ivoire
Siaka Barthélémy BAMBA, Centre de Recherches Océanologiques (CRO), BP V 18 Abidjan, Côte d’Ivoire
Nagnin SORO, UFR STRM, Université de Cocody, 22 BP 582 Abidjan 22, Côte d’Ivoire
Métongo SORO, Centre de Recherches Océanologiques (CRO), BP V 18 Abidjan, Côte d’Ivoire

Date de publication : 1 mai 2010

Résumé

La lagune Ouladine a été étudiée de Juillet à octobre 2008. Quatre (4) campagnes de mesures ont effectuées sur dix stations le long du plan d’eau lagunaire. Les paramètres physico-chimiques ont mesurés à la surface (0,2m). Les sels nutritifs ont été mesurés dans l’eau et les sédiments. La température varie peu, alors que la salinité, la conductivité et le pH dépendent des apports continentaux et océaniques. Les teneurs en sels nutritifs des eaux de la lagune Ouladine caractérisent un environnement eutrophe causé par les apports d’eaux continentales et remise en suspension des sédiments, par des apports anthropiques et la morphologie de la lagune. La distribution de la salinité, conductivité et du pH permet de distinguer deux zones : une zone océanique (avec des eaux peu renouvelées) et une zone continentale (sous influence du Comoé).



Pour citer cet article

Keiba Noel KEUMEAN, Siaka Barthélémy BAMBA, Nagnin SORO et Métongo SORO. «Distribution des composés azotés et phosphorés dans la lagune Ouladine (Sud-Est de la Côte d’Ivoire)». Afrique Science, Vol.6, N°2 (2010), 1 mai 2010, http://www.afriquescience.info/document.php?id=2055. ISSN 1813-548X.