Article

Niveau de contamination en métaux lourds des sédiments d’une lagune tropicale : la lagune Aghien (Sud-Est de la Côte d’Ivoire)


Abou TRAORE, Laboratoire des Sciences et Techniques de l’Eau et de l’Environnement, UFR des Sciences de la terre et des ressources minières, 22 BP 582 Abidjan 22, Université Félix Houphouët Boigny de Cocody-Abidjan, Côte d’Ivoire
Gbombélé SORO, Laboratoire des Sciences et Techniques de l’Eau et de l’Environnement, UFR des Sciences de la terre et des ressources minières, 22 BP 582 Abidjan 22, Université Félix Houphouët Boigny de Cocody-Abidjan, Côte d’Ivoire
Kouassi Ernest AHOUSSI, Laboratoire des Sciences et Techniques de l’Eau et de l’Environnement, UFR des Sciences de la terre et des ressources minières, 22 BP 582 Abidjan 22, Université Félix Houphouët Boigny de Cocody-Abidjan, Côte d’Ivoire
Siaka Barthélémy BAMBA, Centre de Recherches Océanologiques, BP V18 Abidjan, Côte d’Ivoire
Nagnin SORO, Laboratoire des Sciences et Techniques de l’Eau et de l’Environnement, UFR des Sciences de la terre et des ressources minières, 22 BP 582 Abidjan 22, Université Félix Houphouët Boigny de Cocody-Abidjan, Côte d’Ivoire
Jean BIEMI, Laboratoire de Géorisques, Assainissement et Environnement, et Centre Universitaire de Recherche et d’Application en Télédétection (CURAT), UFR des Sciences de la Terre et des Ressources Minières, 22 BP 582 Abidjan 22, Université Félix Houphouët

Date de publication : 1 septembre 2014

Résumé

Les besoins en eau du District d’Abidjan sont de plus en plus croissants à cause d’une démographie galopante, d’une urbanisation accélérée et de la pollution des eaux souterraines. La lagune Aghien qui est une lagune rurale non influencée par les rejets industriels pourrait servir comme une source alternative d’approvisionnement en eau potable des populations. Les sédiments sont des réservoirs de polluants susceptibles d’être relargués dans l’eau. L’objet de cette étude est d’évaluer le niveau de pollution des sédiments de cette lagune en métaux lourds tels que le cuivre, le cadmium, le fer, le zinc, l’aluminium, le mercure et le plomb. Ces éléments ont été dosés par la méthode de la Spectrométrie d’Absorption Atomique (SAA). La méthode du calcul des facteurs d’enrichissement et l’analyse statistique multivariée ont permis de déterminer les origines de la contamination des sédiments et les facteurs qui engendrent son évolution spatio-temporelle. Les concentrations moyennes (en mg.k-1 poids sec) en métaux lourds dans les sédiments sont de 1,41 pour le plomb, 24182,05 pour l’aluminium, 646,32 pour le fer, 29,25 pour le zinc, 0,03 pour le cadmium, 0,54 pour le mercure et 145,71 pour le cuivre. Les concentrations de mercure et de cuivre sont supérieures à celles des sédiments non pollués qui sont respectivement de 0,3 mg.kg-1 et 33 mg.kg-1. Les sédiments de la lagune Aghien sont donc pollués par ces deux métaux lourds. Les facteurs d’enrichissement calculés à chaque station pour Cu, Zn, Cd, Al et Hg sont majoritairement supérieurs à 10. Ils mettent en évidence une prédominance des sources anthropiques de l’enrichissement de ces métaux dans les sédiments. Les sources anthropiques sont notamment les fertilisants utilisés dans les plantations situées sur les berges de la lagune, les déchets domestiques issus des villages riverains et les fermes d’élevages environnantes. Ces résultats sont soutenus par l’analyse en composantes principales qui montre que Cu, Zn, Cd et Al ont une origine anthropique et Fe, Pb et Hg , une origine terrigène.



Pour citer cet article

Abou TRAORE, Gbombélé SORO, Kouassi Ernest AHOUSSI, Siaka Barthélémy BAMBA, Nagnin SORO et Jean BIEMI. «Niveau de contamination en métaux lourds des sédiments d’une lagune tropicale : la lagune Aghien (Sud-Est de la Côte d’Ivoire)». Afrique Science, Vol.10, N°3 (2014), 1 septembre 2014, http://www.afriquescience.info/document.php?id=3720. ISSN 1813-548X.